Betty Boob de Vero Cazot et Julie Rocheleau

Notre héroïne est à un tournant important de sa vie. En peu de temps, elle a perdu son sein gauche, son mec et son boulot. Mais cette histoire serait bien triste si elle devait s’arrêter là.

Après avoir sacrifié une partie de sa poitrine dans sa lutte contre le cancer, Élisabeth va passer par tous les stades imaginables suite à l’opération : déni, colère, honte, tristesse. Il faut dire que ses seins étaient pour elle le symbole de sa féminité, elle a l’impression d’avoir perdu une partie d’elle-même dans cet hôpital. Et ce n’est pas son homme qui va la contredire, lui qui a tant de mal à s’habituer à ce nouveau corps, au point de la fuir.

Lire la suite