Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka

imgresDeux choses m’ont attiré dans ce roman de Julie Otsuka : le bandeau « Prix Femina Etranger 2012  » (simple, mais efficace) et le fait qu’elle s’intéresse à une partie de l’histoire rarement traitée.

Dans Certaines n’avaient jamais vu la mer, elle nous mène à la rencontre de ces japonaises qui, au début du XXe siècle, ont décidé de traverser l’Océan Pacifique pour se marier aux Etats-Unis avec un homme choisi sur photo chez une marieuse. Entre la traversée difficile, la première rencontre décevante avec le mari et le travail éreintant, Certaines n’avaient jamais vu la mer est surtout le compte-rendu d’une grande désillusion.

Lire la suite