Profanation de Jussi Adler-Olsen

La spécialité de l’inspecteur Carl Mørck et de son Département V, ce sont les cold cases. Alors, quand son assistant Assad lui tend le dossier de deux adolescents retrouvés affreusement mutilés quelques années plus tôt, il est un peu surpris. Bien que les soupçons se soient un temps portés sur une bande de lycéens issus d’une prestigieuse école privée, le coupable a fini par avouer 9 ans plus tard. Fin de l’histoire.

Mais des éléments du dossier ne cessent d’apparaître sur le bureau de Carl et le meurtrier, qui est par ailleurs le seul membre pauvre de la bande d’adolescents, est un coupable un peu trop idéal.
.

Lire la suite

Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier

-a-peut-pas-rater---638883Marie est au bord du gouffre, sa relation avec Hugues a pris fin de manière assez brutale et elle est sommée de quitter leur appartement au plus vite. Même si lui voudrait « gérer ça dans la maturité », notre héroïne ne le voit pas du même œil. On n’oublie pas une relation aussi longue que la leur comme on tourne la page d’un livre et la tristesse des premiers instants va vite faire place à la colère pure et simple. Fini la gentille Marie, la gente masculine n’a qu’à bien se tenir !

Ça peut pas rater ! est surtout l’histoire d’une grande remise en question. Quand on a passé des années à se soumettre à toutes les formes d’autorité masculine, le retour à la liberté peut être explosif.

Lire la suite

Les anonymes de R.J. Ellory

1100118-gf

C’est officiel, l’inspecteur Robert Miller est bien devant l’oeuvre d’un serial killer. Catherine Sheridan est la quatrième femme à avoir subi le même calvaire avant de mourir étranglée. Et toujours cette même signature : un ruban noué autour du cou avec une étiquette d’identification vierge.

Mais Miller sait qu’une bonne enquête commence d’abord par une bonne identification des victimes, ce qui s’avère plus compliqué qu’il n’y parait. Les dates de naissance et les numéros de sécurité sociale ne correspondent pas, leurs appartements sont presque vides, … C’est simple, officiellement, ces quatre femmes n’existent pas.

Lire la suite