Et toujours les forêts de Sandrine Collette

Traîné de foyer en foyer durant son enfance, Corentin finit abandonné chez son arrière-grand-mère Augustine qui vit en forêt. Entre l’enfant et la vieille femme, un lien profond se crée, mais c’est avec soulagement qu’il découvre la ville lorsqu’il part y faire ses études. Très vite, ses visites à Augustine se font plus rares. Il promet de l’emmener voir la mer, elle qui n’a jamais quitté son village. Augustine le remercie mais ne se fait pas d’illusion, Corentin a adopté la ville et rien ne le fera plus revenir.

Trop occupé par sa vie d’étudiant, Corentin ne réalise pas que le monde autour de lui est à bout de souffle : la terre se réchauffe dangereusement et tout va bientôt brûler.

Lire la suite

VOX de Christina Dalcher

Le résultat des enquêtes varie à ce sujet, mais partons du principe qu’une personne prononce environ 15.000 mots par jour. Imaginez-vous maintenant qu’un bracelet électronique vous limitait quotidiennement à 100 mots, sous peine de recevoir un violent choc électrique.

Cette absurdité est le quotidien de Jean McClellan, mère de quatre enfants. La particularité ? Seule les femmes, ce compris les petites filles, doivent porter ce dispositif imposé par le nouveau gouvernement conservateur dans le but d’atteindre un idéal, celui de la famille pure : une famille dont la femme est une mère au foyer dévouée à son mari et à ses enfants. Alors, si vous n’aviez que 100 mots par jours, que diriez-vous, et à qui ?

Lire la suite