Et toujours les forêts de Sandrine Collette

Traîné de foyer en foyer durant son enfance, Corentin finit abandonné chez son arrière-grand-mère Augustine qui vit en forêt. Entre l’enfant et la vieille femme, un lien profond se crée, mais c’est avec soulagement qu’il découvre la ville lorsqu’il part y faire ses études. Très vite, ses visites à Augustine se font plus rares. Il promet de l’emmener voir la mer, elle qui n’a jamais quitté son village. Augustine le remercie mais ne se fait pas d’illusion, Corentin a adopté la ville et rien ne le fera plus revenir.

Trop occupé par sa vie d’étudiant, Corentin ne réalise pas que le monde autour de lui est à bout de souffle : la terre se réchauffe dangereusement et tout va bientôt brûler.

Lire la suite

Il reste la poussière de Sandrine Collette

Dans une vieille estancia des steppes de Patagonie, une famille tente de maintenir son petit élevage familial à l’aube des grands domaines d’exploitation. Dans un monde inhospitalier où l’on survit plus que l’on ne vit, Sandrine Collette dresse le portrait acerbe d’une mère et de ses quatre fils.

Un équilibre précaire basé sur la peur maintient les garçons sous le joug de cette mère qui les élève comme on dresse des animaux juste bons au travail : en faisant abstraction des sentiments. Mais un jour, pressée par les dettes qui s’accumulent, la mère prend une décision qui changera à jamais la vie de tous les occupants de la ferme.

Lire la suite