L’âge d’or de Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa

Son père le roi n’est pas encore enterré que la princesse Tilda réfléchit déjà au meilleur moyen de soulager ses sujets, accablés par la pauvreté et la faim. Mais c’est sans compter sur l’avidité de certains membres de la cour ! Très vite un complot mené par son jeune frère contraint Tilda à l’exile, elle doit fuir le château.

Accompagnée du seigneur Tankred et de son protégé Bertil, elle prend la route. Mais tandis que la princesse tente de reconquérir son royaume, le peuple gronde. L’âge d’or approche.

.

Tilda va rapidement chercher le soutien du fidèle seigneur Alabaret qui prétend détenir un secret légué par son père. Mais sur son chemin, elle réalise soudain que la trahison de son frère n’est pas son seul sujet d’inquiétude.

En effet, on murmure que l’âge d’or est de retour, celui où tous les hommes étaient égaux et partageaient équitablement le fruit de leur labeur, sans seigneur et sans servitude. Cette idée, entre légende et réalité, pousse de nombreux paysans à la révolte dans tout le royaume. Tout cela est non sans rappeler le fameux règlement de La ferme des animaux. Mais comme dans la fable de George Orwell, on comprend vite que certains sont plus égaux que d’autres. Et alors que le monde change, Tilda semble se cramponner à son trône au lieu de prendre la révolution en marche.

Au final, peu d’originalité dans le propos, mais par contre il y a deux choses remarquables dans ce premier tome  : le découpage et le travail de Pedrosa. Les personnages n’évoluent pas de case en case, mais au sein même d’une case, ce qui favorise les grands espaces, le travail du détail et la fluidité des pages qui se tournent à une vitesse folle. L’âge d’or est aussi renversant de beauté, à l’image des grandes tapisseries médiévales aux tons ocres et or. Cyril Pedrosa joue avec la lumière et les couleurs pour vous embarquer dans une longue épopée onirique où la magie se mêle à l’histoire pour mieux vous emporter.

Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa, L’âge d’or, Dupuis (Aire Libre), 2018.

Une réflexion sur “L’âge d’or de Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s