La vraie vie de Adeline Dieudonné

« À la maison, il y avait quatre chambres. La mienne, celle de mon petit frère Gilles, celle de mes parents et celle des cadavres. » 

Avec cette première phrase, Adeline Dieudonné pose les bases d’une famille pour le moins dysfonctionnelle. Le père est un véritable prédateur, passionné de chasse  et collectionneur de trophées. Il terrorise la maisonnée et cogne régulièrement sur sa femme. La mère s’est résignée depuis longtemps et tente désormais d’être la plus transparente possible. Reste Gilles, le petit frère plein de vie, un véritable rayon de soleil dans l’horreur de ce quotidien. Quand un accident vient bousculer cet équilibre précaire, c’est tout le monde de notre héroïne qui s’effondre.

Lire la suite

La Princesse de Clèves de Madame de La Fayette

Une femme qui avoue à son mari qu’elle est tombée amoureuse d’un autre homme pour qu’il l’aide à résister à cette passion, c’est cocasse. Et pourtant, c’est le malheureux destin du Prince de Clèves. Il s’attendait à souffrir de jalousie en épousant la jeune Mlle de Chartres, sa beauté était déjà la source de toute les convoitises, mais là le ciel teste les limites de sa tolérance.

Mais malgré ce violent coup porté à son amour propre, son amour absolu pour sa magnifique épouse le contraint d’observer à distance l’idylle naissante entre la Princesse de Clèves et le duc de Nemours, en croisant les doigts pour que son éducation et sa vertu la maintiennent éloignée de toute galanterie.

Lire la suite

Les femmes de Stepford de Ira Levin

Quelle galère de se faire de nouvelles amies à Stepford ! Joanna a bien essayé d’inviter ses voisines à un café, mais leurs tâches ménagères semblent occuper tous leurs temps. Elles passent leurs journée à récurer les sols et leurs soirées à frotter l’argenterie. À croire que les hommes de Stepford ont lavé le cerveaux de leurs épouses pour en faire de parfaites fées du logis.

Alors quand Chairmaine, la sulfureuse mannequin du quartier, devient elle aussi du jour au lendemain une parfaite petite femme au foyer, Joanna et Bobbie commencent à se poser de sacrées questions sur la ville dans laquelle elles viennent de s’installer avec leurs familles.

Lire la suite

Écorces vives d’Alexandre Lenot

« Il doit être vraiment bon », c’est ce que je me suis dit quand j’ai appris que le Prix Première avait été décerné pour la toute première fois à un polar. Avec ses plus de dix années d’existence, ce prix ne s’était jamais intéressé qu’à la littérature blanche. Ce premier roman d’Alexandre Lenot valait donc la peine qu’on s’y intéresse.

Et pour cause, Écorces vives est composé d’une surprenante galerie de destins croisés : une veuve qui cherche des réponses, une jeune citadine qui semble fuir quelque chose, un pyromane au cœur brisé, des orphelins pour qui la vie continue, un enquêteur boiteux fuyant la ville… Leur point commun ? Ce sont des étrangers.

Lire la suite

VOX de Christina Dalcher

Le résultat des enquêtes varie à ce sujet, mais partons du principe qu’une personne prononce environ 15.000 mots par jour. Imaginez-vous maintenant qu’un bracelet électronique vous limitait quotidiennement à 100 mots, sous peine de recevoir un violent choc électrique.

Cette absurdité est le quotidien de Jean McClellan, mère de quatre enfants. La particularité ? Seule les femmes, ce compris les petites filles, doivent porter ce dispositif imposé par le nouveau gouvernement conservateur dans le but d’atteindre un idéal, celui de la famille pure : une famille dont la femme est une mère au foyer dévouée à son mari et à ses enfants. Alors, si vous n’aviez que 100 mots par jours, que diriez-vous, et à qui ?

Lire la suite

Tant que dure ta colère de Asa Larsson

Nous sommes dans le Nord de la Suède, la glace commence tout doucement à fondre en ce début de printemps lorsque le cadavre d’une jeune fille noyée apparaît à la surface de l’eau. Wilma et son petit ami Simon avaient disparu quelques mois plutôt lors d’une expédition au lac de Vittangijärvi. Cette découverte macabre met directement fin aux derniers espoirs de leurs familles.

Très vite, la procureur Rebecka Martinsson a un pressentiment, ce n’est pas un simple accident. Il semblerait que quelqu’un soit prêt à tout pour que les secrets que renferme le lac ne soient jamais révélés.
.

Lire la suite

Comme des rats morts de Benedek Totth

Décidément, l’adolescence en prend pour son grade ces derniers temps en littérature. Loin des nombreux clichés enjolivés sur cette importante période de transition, Benedek Totth nous dépeint une adolescence égoïste, destructrice, obscène et globalement désespérante.

Un cycliste écrasé lors d’une soirée de beuverie et abandonné sur le bas de côté de la route en début de roman donne directement le ton. Nos quatre adolescents blasés n’ont qu’un seul objectif : le plaisir immédiat. Drogues, porno, violence, sexe, tout y passe pour éviter l’ennui. Le meurtre du cycliste est vite oublié et apporte un sentiment d’impunité à notre quatuor qui repoussera rapidement toutes les limites. Lire la suite

La tresse de Laetitia Colombani

S’il y a une chose que je peux vous conseiller avant de vous lancer dans la lecture de La tresse de Laetitia Colombani, c’est surtout de NE PAS LIRE la quatrième de couverture.

La tresse est le récit entrecroisé de trois femmes que le destin va lier par la plus étonnante des coïncidences. Smita l’indienne Intouchable, Giula l’ouvrière sicilienne et Sarah la working girl canadienne vont toutes les trois atteindre un moment de leur existence où elles seront confrontées à un choix : abandonner ou se battre. La quatrième de couverture en dit malheureusement beaucoup trop sur les circonstances de ce changement de vie pour nos trois héroïnes, ce qui à mon sens gâche un peu le plaisir.
.

Lire la suite